LES CINQ PLUS GROS MENSONGES QUE SE RACONTENT LES FEMMES ET QUI LES EMPECHENT D’AVOIR UNE RELATION AMOUREUSE EPANOUIE.

Aujourd’hui je voudrais vous parlez d’un sujet que j’ai trouvé sur une page yahoo.com dans la rubrique rencontre il y a quelque mois.

Sur cette page j’ai découvert un thème qui s’intitule : LES CINQ PLUS GROS MENSONGES QUE SE RACONTENT LES FEMMES SUR L’AMOUR, écrit par Amélie Moulinsart.

Cette femme dresse une petite liste sur ces 5 mensonges et explique les dégâts principaux que cela peut causer à nos yeux, comment ces pensées peuvent fausser l’image que nous avons de nous-même et de la relation que nous avons des hommes. Croyez moi j’ai bien aimée cet article et j’en ai fait une impression comme ça je pourrai le lire n’importe quand!

En lisant cette petite liste, je pense que nous pouvons faire une auto-analyse de nous-même si nous reconnaissons certaines phrases ou pensées qui reviennent dans nos discours lorsque nous parlons de relation amoureuse ou sentimentale avec nos proches et nos amies et que nous avons un gros problème d’estime de soi par rapport à nous même. Les choses que j’écris dans cette article sont des points de vues que je me fait personnellement sur ces 5 mensonges qui sont fort intéressant à connaitre pour pouvoir les éradiquer complètement de nos esprits et pour enfin démarrer une vie sentimentale épanouissante.

Sans vous faire languir plus longtemps voici ces 5 mensonges énumérés par Amélie Moulinsart :

MENSONGE N°1 : TOUS LES MECS BIEN SONT PRIS

  • Premier cas :

Pour moi, je pense cela quand je n’arrive pas à rencontrer un homme bien, on peut rencontrer un homme qui peut s’avérer être un candidat potentiel et s’apercevoir qu’il est effectivement pris par une autre femme et là on se sent un peu mal.

On a l’impression que dès qu’un homme intéressant est disponible, il y aura une autre femme qui s’intéressera à cet homme en même temps que vous ou avant vous et fera tout pour l’avoir rapidement en adoptant la méthode d’approche la plus éfficace. Cela ressemble à une compétition effrénée entre vous.

Et une fois que cet homme est finalement conquis et pris, vous vous retrouver de nouveau seule et vous rentrer bredouille de votre recherche de l’âme soeur et il faudra recommencer l’approche sur un autre candidat disponible qui prendra peut-être du temps pour le trouver.

  • Deuxième cas :

C’est à force de rencontrer des hommes aux caractères insaisissables, c’est à dire que l’homme que vous souhaitez avoir dans votre vie n’est pas disponible pour envisager une relation amoureuse avec vous ou qu’il ne veut pas s’engager avec vous du tout sur ce plan là, vos relations avec les hommes sont difficiles et vous êtes souvent déçue de vos relations amoureuses qui n’avancent pas et que vous en souffrez et cela se termine toujours par une rupture sentimentale, et bien là que vous commencez à pensez à cette fameuse phrase :

«  JE N’ARRIVERAI JAMAIS A AVOIR LA RELATION AMOUREUSE QUE JE DESIRE! EN TOUT CAS VU LES HOMMES QUE J’AI TOUJOURS RENCONTRE JE PEUT CONSTATER UNE CHOSE, TOUS LES MECS BIEN SONT PRIS! JE N’AURAI JAMAIS DE CHANCE D’EN SAISIR UN JE TOMBE TOUJOURS SUR DES MECS PAS DISPONIBLES, DIFFICILES ET QUI NE M’AIME PAS! J’EN AI MARRE…. »

 

MENSONGE N°2  : C’EST TROP TARD, JE NE TROUVERAI PLUS L’AMOUR A MON AGE.

Cette phrase arrive dans notre tête lorsque nous atteignons l’âge mûr vers 40-50 ans et qu’on a presque dépasser l’âge de faire de mettre des enfants aux monde, d’autant plus que nous sommes encore célibataire à cette âge. Ou alors on peut penser aux femmes qui sont devenues veuves il y quelques années en arrière et qui n’ont pas trouvée la force de refaire leurs vies avec un autre homme et se sont occupés de leurs enfants en priorité jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge adulte à leurs tours.

Cette situation s’applique aussi pour celles qui ont connu la séparation de corps et le divorce et qui ont mis beaucoup de temps pour se reconstruire, pour repartir à zéro dans la vie tant bien que mal et cette fois sans compagnon, qui ont tiré un trait sur les relations amoureuses à un moment de leurs vies lorsqu’elles atteignent le début du troisième âge surtout avec l’arrivée de la ménaupose .

A ce moment la, reprendre une vie sentimentale à un âge un peu avancé n’est pas une chose évidente.

 

MENSONGE N°3 : « JE SUIS TROP GROSSE/MAIGRE/MOCHE ……..POUR QU’ON M’AIME »

Ce mensonge arrive dans notre tête quand nous souffrons de complexe d’infériorité, et que notre entourage n’arrête pas de faire une fixation sur votre poids, sur votre apparence physique si vous souffrez d’obésité,  sur votre caractère dans le cas où vous êtes super timide, lorsqu’ils font ce genre de remarque à longueur de temps, vous commencez à en être lassée et agacée.

Vous voyez des personnes qui sont plus extraverties que vous pour rencontrer l’âme soeur grâce à leurs apparences physiques très avantageuse et par leurs caractères bien affirmé pour réussir à approcher un homme que vous en êtes frustrée.

Vos proches voient toujours vos défauts et vous n’y pouvez rien. Et de plus même si des amies ou camarades vous disent que vous avez un physique tout à faire normal pour trouver l’âme soeur, vous n’en croyez RIEN!

Cette phrase est là pour vous le faire rappeler, surtout si vous regarder sans arrêt des photos de mannequin retouchée car j’ai appris que ces photos ne sont pas l’image réelle du corps féminin.

Si on y fait pas attention on peut tomber dans l’anorexie et la boulimie à cause du fait qu’on apprécie pas notre corps physique et qu’on ne trouve absolument pas l’amour avec un homme.

Cela arrive aussi le jour où nous les filles nous entrons dans l’adolescence, notre corps change, notre caractère change et que nous commençons franchement à nous intéressez aux relations amoureuses, et étant au collège et/ou au lycée, nous avons été victime de moqueries sur notre apparence physique, et quand même temps nous sommes déjà en concurrence avec d’autres filles qui arrivent à avoir tous les garçons qu’elles veulent.

Vous entendez des éloges sur leurs corps physiques et les autres filles les envient beaucoup et de là on entend qu’elles ont de beaux cheveux, la taille idéal pour les vêtements qu’elles portent d’autant plus si ils sont à la mode! leurs côtes de popularité aux yeux des garçons de votre collège ou lycée sont connus tandis que vous vous n’êtes pas comme elles.

Vous n’avez ni leurs physiques, ni leurs styles vestimentaire car il se peut qu’à cette époque, vos parents ne peuvent pas vous achetez des vêtements à la mode pour les ados, vous portez à la place des vêtements bon marché.

Et ce qui fait le plus mal c’est que vous n’avez pas de succès auprès des garçons que vous convoitez, ni la beauté physique de cette fille vous êtes simplement différente d’elles. Et ça nous poursuit jusqu’à notre entrée dans l’âge adulte.

Les filles qui ont une apparence physique avantageuse sont plus remarquée que celles qui sont moins belles et moins jolies qu’elles par les hommes ou les garçons.

Plus on fait de comparaison vis à vis de ces filles plus on se fait du mal de plus en plus.

LE MENSONGE N°4 : « J’AI BESOIN DE QUELQU’UN DANS MA VIE POUR QU’ELLE SOIT REUSSIE »

Pour ce point là, je suppose que c’est la manisfestation d’une conviction qui nous fait penser que les relations amoureuses sont là pour nous faire réussir notre vie, que c’est un aboutissement de notre vie.

Avec ce mensonge là nous ne prenons pas le temps de développer notre vie, de vivre notre vie sans hommes pendant un temps.

Avant d’avoir un homme, il faut qu’on apprenne à construire notre caractère, de développer notre vie professionnelle et sociale.

Lorsque nous approchons un homme, nous faisons tout pour qu’il fasse parti de notre existance et  nous pensons que la présence de cet homme est vital dans nos vies, mais on apprend que la relation amoureuse n’est pas une fin en soi. Si on a pas réussi à trouver un homme pour commencer à vivre, on est RIEN, on a pas d’identité propre par rapport aux autres, on se sent VIDE et ça veut dire qu’on ne sait pas se tenir compagnie et on ressent cela comme un manque.

On vit toujours dans les temps anciens où les hommes font vivre les femmes à la maison et que la femme dépend de l’homme mais ce temps est fini, aujourd’hui les femmes sont indépendante aux niveau financier, professionnel et social.

Nous les femmes nous nous sommes battue pour avoir un peu d’indépendance dans notre vie. Et j’ai appris qu’il ne faut pas trop être dépendante de l’homme au point de devenir un boulet pour lui au niveau sentimental.

D’un autre point, on peut vivre ce problème lorsqu’on a un vide émotionnel dans notre vie qui n’a pas été comblé dans notre enfance par les parents et que pour le combler il nous faut trouver un homme et qu’on a vécu le REJET de la part des autres dans notre vie.

Nous avons besoin d’une relation amoureuse pour nous reconstruire et pour guérir du rejet si cet homme arrive à nous aimer tel que l’on est.

LE MENSONGE N°5 : « JE PEUX TRANSFORMER CET HOMME EN MON PRINCE CHARMANT »

Cette phrase s’applique lorsqu’on essaye de transformer un homme à l’image que l’on se fait de l’homme idéal.

On construit une image mentale de la relation que l’on voudrait avoir avec l’homme en question à chaque fois que son défaut fait son apparition dans son caractère et son comportement.

Tôt ou tard on apprend que nous ne pouvons pas changer un homme complètement. Cela est impossible, la seule personne que l’on peut changer: c’est nous même.

Si vous voulez lire l’article original écrit par Amélie Moulinsart, il suffit d’aller sur la page yahoo.fr sur la colonne de gauche cliquer sur l’onglet « Pour elles », ensuite sur le moteur de recherche de la page d’acceuil de yahoo pour elles, taper le titre original suivant : LES CINQ PLUS GROS MENSONGES QUE SE RACONTENT LES FEMMES SUR L’AMOUR et cliquer sur « rechercher »et vous trouverez l’article original d’Amélie Moulinsart sur ce sujet affiché en première ligne.

Sinon  vous souhaitez  rencontrez l’âme soeur maintenant alors visiter cette page suivante :

http://www.meetic.fr.